Vivre en Australie

…ou comment est née l’idée de partir au bout du monde?

Comme chaque matin, le réveil sonne, le café fûme, l’actualité est triste. On se regarde dans le miroir, les yeux sont de plus en plus cernés au fil de la semaine. Un jour, on découvre un cheveux blanc puis deux… et un jour, on crie : STOoooP! (pas que pour les cheveux blancs).
Si vous n’avez pas encore vécu ce moment, préparez-vous, ça peut faire assez mal.

Nous l’avons baptisé: la crise de la trentaine.

A partir de ce moment, le cerveau rejette tout ce qui fait partie de son quotidien et s’échappe vers des contrées meilleures, vers un fabuleux pays imaginaire peuplé de surfeurs (Marie) et autres sirènes (selon les dires de Chris).

Mais que faire? Se laisser sombrer dans les abysses de son destin?

Alors qu’en y réfléchissant deux secondes, on a réalisé que la vie était devant nous. On a assez de liberté pour choisir sa vie et non la subir.  Il fallait donc absolument se donner les moyens de franchir la frontière de ce monde qui nous semble far far away.
Qu’est ce qui nous en empêcherait?

Alors on pèse le pour et le contre. On tranche, on fonce, on en veut, on y va !

Même si ça demande beaucoup d’énergie et de concessions, au moins d’ici quelques années, on ne se retournera pas, en regardant le miroir fêlé, les yeux gonflés, les cheveux colorés,  mordus par les regrets de n’avoir fait que rêver notre vie.

Voici comment tout a commencé :

  1. Vivre ses rêves 

  2. Et si on partait?

Départ Février 2013 avec un Working Holiday Visa d’un an nous permettant de travailler sur place. Cela nous a permis de décrocher le sponsorship visa d’une durée de 4 ans. La vie Down Under nous a tellement plu qu’elle nous a donné des ailes et notre petit Aussie est né en Juillet 2014 pour notre plus grand bonheur!